Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 18:36

« QUI sont ceux qui pillent le poumon du globe ?? »

Article propose par Mme Liliane Kongolo

République du Congo : pillage de la forêt tropicale

10 Juin 2015

Des ONG viennent de publier des rapports détaillés dénonçant l’exploitation de la forêt en République démocratique du Congo (RDC) par de grandes sociétés industrielles qui ne se soucient ni des lois ni de la vie des populations. Des espèces d’arbres rares et protégées seront ainsi transformées, en Chine ou en Europe, en mobilier, en planchers de navires, en finitions luxueuses de salons, et en millions de dollars de profits.

La moitié des exportations de bois de RDC est assurée par deux sociétés. La plus grosse, à capitaux européens, s’est fait attribuer officiellement plus de deux millions d’hectares de concessions forestières, deux fois la surface de l’Île-de-France.

Or, pour 40 millions de villageois, la forêt tropicale est la principale ressource, avec de petites exploitations ou de l’agriculture sur brûlis. Les compagnies forestières industrielles ont le culot de mettre en cause cette exploitation artisanale de la forêt pour vanter leurs pratiques de développement durable. Mais, dans les faits, leur exploitation de la forêt ne respecte aucun autre droit que celui du plus fort. Leurs domaines immenses échappent à tout contrôle et elles y font régner leur ordre. Les exemples cités par les ONG sont édifiants. Lorsque les villageois protestent contre la spoliation de leurs terres ou le non-respect des engagements pris par la compagnie forestière, la police ou les militaires arrivent dans des véhicules de la compagnie, les passent à tabac, violent leurs filles et incendient les maisons, embarquant les fortes têtes pour les mettre en prison. La corruption règne partout, les autorités sont complices.

L’Europe importe chaque année pour 20 millions de dollars de bois de la RDC. La France est le deuxième client des sociétés opérant en RDC, après la Chine. Une législation internationale a été mise en place, obligeant en théorie les importateurs à s’assurer de la légalité de la récolte des bois qu’ils achètent. Mais aucune des concessions industrielles visitées par les inspecteurs des ONG ne respecte la loi, et toutes les compagnies opèrent dans des conditions scandaleuses.

Et ce n’est qu’un exemple du pillage de l’Afrique, de sa nature et, surtout, de sa population.

Serge FAUVEAU

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres