Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 10:15

Affaire Sankara : mandat d'arrêt international contre l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré

http://www.france24.com/fr/20151221-burkina-faso-enquete-mort-thomas-sankara-mandat-arret-blaise-compaore

print

© Sia Kambou, AFP | L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, le 26 juillet 2014 à Ouagadougou.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/12/2015
L'ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par la justice militaire de son pays pour son implication présumée dans la mort du précédent chef d'État, Thomas Sankara.

Blaise Compaoré a-t-il joué un rôle dans l’assassinat, en 1987, de son ancien frère d’armes devenu président du Burkina Faso, Thomas Sankara ? La justice militaire du Burkina Faso semble avoir des soupçons allant dans ce sens : elle a lancé, lundi 21 décembre, un mandat d'arrêt international contre Blaise Compaoré, pour son implication présumée dans la mort du capitaine Sankara, selon une source judiciaire jointe par RFI.

Thomas Sankara, arrivé au pouvoir lors d'un putsch en 1983, a été tué le 15 octobre 1987 avec 12 autres personnes lors d'un coup d'État qui porta au pouvoir Blaise Compaoré. Ce dernier a été chassé par la rue en octobre 2014 après 27 ans au pouvoir. Le tabou portant sur la mort de son prédécesseur semble s’être dissipé en même temps que son départ du palais de Kosyam et une enquête a été ouverte fin mars 2015.
Thomas Sankara, président du Burkina Faso, participe à une revue de troupes à Ouagadougou, le 4 août 1985, lors du deuxième anniversaire de la révolution burkinabè. © Daniel Laine, AFP

Les corps des 13 responsables assassinés ont donc été exhumés fin mai afin de lever le voile sur le mystère entourant les circonstances de la mort du "père de la révolution" burkinabè. Les résultats de l'autopsie, livrés mi-octobre 2015, indiquaient que la dépouille du président Sankara était "criblée de balles".

Selon une autre source proche du dossier judiciaire, Blaise Compaoré et au moins une demi-douzaine d’autres personnes, majoritairement des anciens soldats du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), ont été inculpés pour "assassinat", "attentat" et "recel de cadavres". Le général Gilbert Diendéré, ancien bras droit de Compaoré et auteur du putsch manqué de septembre 2015, en fait partie.

Avec AFP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres