Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 03:25

L'Afrique est déjà recolonisée! Elle ne dispose pas de ses propres technologies! C'EST CE QUE LE PATRIOTE LOKONGO A TOUJOURS DIT !
Les Africains ont bien interiorise le complex colonial occidental.
A supposer que la Chine agisse comme ca! On mon Dieu, les occidentaux seraient dans tous leurs etats!

SI CETTE INFORMATION SUIVANTE S'AVERE VRAIE!

Plusieurs agents du ministère des Affaires étrangères désapprouvent la nouvelle répartition des fonds générés par la vente du nouveau passeport à puce, ont indiqué des sources proches de ce ministère vendredi 8 janvier. Cet imprimé de valeur s’octroie moyennant paiement de 185 dollars américains à verser aux banques agrées et désignées par le ministère des Finances. Selon une note circulaire interministérielle datée du 19 décembre 2015, le groupe Belge Semlex, consortium en charge de la production du nouveau passeport à puce, a droit pour chaque passeport vendu et délivré à 120 USD. Seuls 65 USD du frais perçu pour chaque passeport vendu sont versés dans le compte du trésor public.

De l’avis de beaucoup d’agents abordés par Radio Okapi au sein de ce ministère, l’accord entre l’Etat congolais et le consortium belge profite plus au groupe belge qu’à Kinshasa. D’après des sources internes au sein du ministère des Affaires étrangères, l’Etat congolais gagnait environ 120 USD par exemplaire avec la vente de l’ancien passeport biométrique. Le partenariat entre les deux parties fait perdre à la RDC presque la moitié de l’argent qu’elle gagnait avec la délivrance l’ancien passeport, ont déploré les mêmes sources.

D’autres agents qualifient de « brusque et inopportun » le changement de ces passeports, regrettant surtout l’abandon de près de trois cents mille anciens passeports biométriques à l’hôtel de monnaie. Pour eux, il s’agit d’un manque à gagner pour l’Etat congolais estimé à près de 36 millions de dollars américains.

Ils regrettent par ailleurs la perte enregistrée par l’Etat congolais avec le blocage, dû à ce changement, de plus de vingt mille dossiers de demande d’anciens passeports déjà traités.

C’est depuis le 19 décembre 2015 que le ministère des affaires étrangères de la RDC a démarré avec la vente et l’octroi de ce nouveau passeport biométrique à puce.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres