Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 05:48

A l'attention de l'Ambassadeur Kisonga: Il y a des gens ici à Kinshasa qui me déstabilisent! Mais je ne perds pas confiance en l’homme Congolais


Ceux qui donnent raison à Trump le crocodile gentil, le colon gentil, ne font que l’auto-flagellation !
Les occidentaux et surtout les États-Unis d'Amérique défendent leurs intérêts en RDC et non les nôtres (Amundala Wabisa).


Quelle était la réaction des blancs à la main tendue de Lumumba ? Ils l’ont tué !


A une question que j’ai posée au Président De Klerk au cours d’une conférence à Londres, celle de savoir pourquoi plus de dix ans depuis la fin de l’apartheid, les 5% des blancs détiennent encore 80% des richesses du pays dans leur mains, il m’a répondu qu’“il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or”.


J’ai compris que le problème ne se situe pas dans le fait que ni Lumumba ni Mandela n’ont chassé les blancs ! Le problème réside dans le fait que l’homme blanc veut rester aux commandes ! Dès que l’ANC a pris le pouvoir, les blancs ont prédit que l’Afrique du Sud descendrait dans la sauvagerie pareille à celle qui caractérise tous les autres pays Africains si les blancs ne garderaient pas les terres et tous les autres privilèges ! Si vous êtes blanc, vous avez 4 fermes, cédez deux à la majorité noire ! Ce n’est que juste, mais pour l’homme blanc cette demande pour l’équité est synonyme de vouloir le chasser de l’Afrique, du Zimbabwe en particulier (selon la dernière dépêche, la production du tabac au Zimbabwe a de loin surpassé celle d’avant la reforme agraire lancée par Mugabe).
Les architectes Africains puisent dans leurs cultures et traditions et construisent de beaux immeubles. Ca dit quelque chose ! Non, l’homme noir ne doit pas perdre confiance en soi ! Il doit trouver de bons partenaires blancs mais il doit rester aux commandes chez lui en Afrique.


Malema représente l’aversion de la jeunesse Sud Africaine contre la corruption, ce que les autorités ne peuvent plus ignorer ! Zuma s’est plié, il va remettre l’argent détourné pour embellir son domaine privé ! C’est un message fort pour toute l’Afrique ! C’est le début déjà ! Les jeunes vont changer la donne.! Nous sommes à l’âge de l’Internet ! Impossible de les flouer indéfiniment !


Il y a des gens ici à Kinshasa qui me déstabilisent (Yvon Ramazani en occurence) souhaitant que je sois un clochard et non un docteur que je suis, une attitude que je qualifie de “sorcière”.


Cependant, je ne perds pas confiance en l’homme Congolais. Sa conscience n’est pas totalement abrutie ! Dans sa dernière lettre adressée à sa compagne Pauline Opango, Lumumba a écrit et je cite : “Ne me pleure pas, ma compagne. Moi je sais que mon pays, qui souffre tant, saura défendre son indépendance et sa liberté. ” – Fin de citation.


Oui l’Ambassadeur Kisonga a raison. Depuis l’EIC, les Occidentaux croient que le Congo est un bien sans maître, à prendre pour ceux qui ont de l'argent, de la chance et de l'audace [une zone de libre échange !


Les minerais Congolais passent des mains des Américains aux mains des Chinois Les medias Congolais ne commentent rien là dessus ! La part du peuple Congolais (je propose qu’elle passe de 20% à 51 %) n’est pas discutée dans les medias ici !


On ne parle que de la “pourritique” (les opposants s’entredéchirent au bureau de Kodjo) et non de la vraie politique pour un Congo plus beau qu’avant。La politique est un art noble : celui de construire la cité, la civilisation !


L’idée de l’installation des Juifs Israéliens au Congo ? Je sais que si les Juifs Israéliens (le soi-disant peuple choisi ou peupl élu) veulent s’installer au Congo le terrain leur est déjà bien préparé par la religion judéo-chrétienne en RDC où il y a une église du réveil dans chaque coin de la rue ! Ce sont les Juifs qui financent ces églises et les Congolais sont entrain de boire un poison retardé !


Pendant ce temps en dépit de cette explosion des églises, Kinshasa devient plus sale qu’avant ! Dieu aime-t-il la saleté ? La pollution sonore devient plus assourdissante qu’avant !


En plus, voici comment nous autres Congolais sommes tournés en bourriques !
Livraison d’armes nord-coréennes : Veulent-ils dire que si l’armée et la police congolaise portait des pistolets fabriqués aux Etats-Unis, en France ou en Belgique, ca ne poserait aucun problème , ce qui ne serait pas probablement mentionne dans ce rapport?
Et parce que les pistolets que portent l’armée et la police des autres pays en Centrafrique NE SONT PAS fabriqués en Corée du Nord, ca ne pose aucun problème !
Mzee Kabila avait raison de dire : “Vous êtes tellement occidentalisés que même lorsque le fameux Zaire s’êcroulait, vous ne vous rendiez même pas compte! Vous croyiez que tout allait bien ! ”


Rêfêrence : Livraison d’armes nord-coréennes (Jeune Afrique)


Le groupe d’experts a remarqué la présence, dans les rangs de l’armée et de la police congolaise, de pistolets avec des caractéristiques « similaires à ceux fabriqués en Corée du Nord ». « Trois officiers des FARDC ont dit au groupe qu’ils ont été livrés au port de Matadi début 2014 et que les armes arrivaient avec une formation des gardes présidentiels congolais et des forces spéciales de la police par 30 instructeurs nord-coréens. » Le groupe n’a pas obtenu de réponse de la part des gouvernements congolais et nord-coréens. En revanche, après la révélation de cette partie du rapport par l’agence Reuters, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a démenti toute présence d’armes ou de formateurs nord-coréens.


Dr. Lokongo


On Tue, 17/5/16, kisonga alber <akisonga2002@yahoo.fr> wrote:


Subject: Re: 2.2. Re: [congocitizen] Selon Donald Trump, les Africains vivent comme des esclaves dans sur leur propre terre mais ils affirment qu'ils sont indépendants »
Date: Tuesday, 17 May, 2016, 7:08
Mon cher Lokongo,
Evidemment, moi je vis à l'étranger, ce qui signifie que je m'exprime avec plus de liberté que vous. Je vous félicite, d'ailleurs, pour votre courage de dénoncer sur place certains faits. C'est vous qui avez cité Donald Trump.
Si vous n'argumentez pas, j'aurai difficile à comprendre votre conclusion de "80% des richesses de l'Afrique du Sud encore aux mains de 5% de la population blanche". Que voulez-vous dire? Patrice Lumumba s'était-il trompé, et ensuite Nelson Mandela? Expliquez-nous.
Quels que soient les développements ultérieurs, je tiens pour vérité intangible (je puis me tromper) que les terribles distorsions existantes dans la distribution des richesses en Afrique du Sud sont plus imputables à la corruption des dirigeants de l'Anc (Thabo Mbeki, et plus encore Jacob Zuma) qu'à la décision de Nelson Mandela de ne pas mettre les Blancs dehors.


Je crois que plus qu'ailleurs en Afrique, les dirigeants sud-africains ont bénéficié d'un héritage idéologique et d'une préparation à la gouvernance (due à la longue lutte de libération ayant impliqué Noirs, Indiens et Blancs) que nous n'avons pas eue au Congo et dans la plupart des pays. Le véritable problème est que les élites ont tout de suite succombé aux délices du pouvoir, aux facilités de la corruption au lieu de chercher tout de suite à poser les bases d'un régime politique et économique destiné à effacer les inégalités de l'apartheid et, en tous cas, basé sur plus de justice sociale.
Nous sommes tous les deux lumumbistes mais avec des opinions différentes. Je suis, pour ma part, prêt à soutenir la discussion. Argumentez.


Albert Kisonga Mazakala


Le Lundi 16 mai 2016 19h19, Antoine lokongo <lokongo@yahoo.com> a écrit :


80% des richesses de l'Afrique du Sud encore aux mains des 5 % de la population blanche!
Il ne faut pas que nous fassions l'apologie de l'jhomme blanc.
Ce que nous decrions maintenant c'est les fruits des mecanismes que l'homme blanc entretient sur place.
L'Angola a fait un bond se debarassant meme du FMI, maintenant il est plombe (chute des prix du petrole, recours au FMI)
Aujourd'hui au Rond Point Kinpwenza, j'ai vu les Congolais (OVD) reconstruire une troncon. Aucun Chinois parmi eux !


L'erreur de Mzee c'est d'avoir prone la revolution pardon a la place de couper les tetes qui ont plonge notre pays dans l'enfer !


On Tue, 17/5/16, kisonga alber <akisonga2002@yahoo.fr> wrote:


Subject: Re: 2.2. Re: [congocitizen] Selon Donald Trump, les Africains vivent comme des esclaves dans sur leur propre terre mais ils affirment qu'ils sont indépendants »
Date: Tuesday, 17 May, 2016, 4:38


M.
Donald Trump n'a jamais manifesté une grande
considération pour ses compatriotes Noir. Cependant, la
vérité peut aussi sortir de la bouche du diable en
personne. En effet, si l'on cherche à savoir ce que les
peuples noirs ont gagné avec l'indépendance, on peut
se trouver devant la difficulté d'énumérer les
bénéfices qu'ils ont engrangés. Pour parler de notre
pays la RDC, avant l'indépendance, les soins médicaux
étaient gratuits. De tous les pays voisins, on venait se
faire soigner au Congo. Or, 1973 où le Président Mobutu
voulut créer une ceinture verte autour de Kinshasa, les
experts chinois (déjà) en sa compagnie dans
l'hélicoptère, lui posèrent la question de savoir ce
qu'était l'étendue qu'ils survolaient (le
cimétière de Kimbanseke). A la réponse du Chef de
l'Etat, les Chinois posèrent la question de savoir
s'il y avait eu une guerre atomique au Zaïre. Cela veut
dire que 13ans après l'indépendance, les Congolais
mouraient comme des mouches. Qu'en est-il
aujourd'hui? Des régions entières sont complètement
abandonnées à leur sort, sans la moindre infrastructure
médicale. Celles qui ont survécu sont devenues
des mouroirs. Dans le communiqué qu'il a diffusé pour
annoncer la mort de son collègue Banza Mukalay, le Mnistre
de l'Information a annoncé que son collègue était
décédé alors que le gouvernement s'apprêtait à
l'évacuer à l'étranger par un avion médicalisé,
sans doute pour un coût d'au moins 1 million $. Pendant
ce temps, plus de 90 % des citoyens congolais ne disposent
pas d'un budget de 10 $ pour se faire
soigner.
Avant
l'indépendance, si la nourriture (en qualité et
quantité) semblait quelque peu poser problème à Kinshasa,
ce n'était pas le cas à l'intérieur. Dans les
villes du Kivu, les gens mangeaient tous les jours de la
viande. D'ailleurs à Bukavu, les clercs ne consommaient
que la viande du Kenya importée par Elakat. Quelle est la
situation aujourd'hui?
Même
sur le délicat chapitre des droits de l'homme, je ne me
trompe pas si je dis qu'en 1959, le Congolais jouissait
de plus de libertés qu'aujourd'hui, dans un régime
colonial évidemment en fin de parcours. Toujours en 1973,
mon petit frère le Procureur général Simansi me fit
visiter, en compagnie d'un ami, le cachot du parquet à
Matonge. Il nous expliqua clairement que les détenus qui
n'avaient ps de familles mourraient souvent de famine.
Notre conclusion fut que personne n'accepterait
d'enfermer sa chèvre dans ces cachots.
Pour
ce qui me concerne, même si j'ai mis des décennies à
bien comprendre son discours, ma conviction, d'ailleurs
largement partagée par les Congolais à ce jour, est que
Patrice Lumumba avait raison lorsqu'il avait dit à ses
camarades à Bukavu : "Ce n'est qu'avec les
Blancs de bonne volonté que nous pourrons construire notre
pays. Nous mêmes, nous n'en avons pas la
capacité". J'ai répété le même discours au
Président Kabila à Bruxelles il y a 15 ans, en lui
recommandant de faire comme Mandela. On connaît la
suite.
La
réalité est donc que dans certains pays comme le nôtre,
le citoyen vit comme un esclave, à la merci de
l'arbitraire de ses dirigeants dont l'unique
intérêt consiste à chercher l'enrichissement rapide,
tout en produisant un discours pour entuber la
population.
Albert
Kisonga Mazakala


Le Dimanche 15 mai
2016 16h35, Antoine lokongo <lokongo@yahoo.com> a
écrit :




Mr.
Kiassi,


L'esclavage
commence par cette prefenrence que tu exprimes en haute voix
! Free yoursel from ;ental slavery ! Libere-toi de
l'esclavage mental (Bob Marley) !
_______________________________________


On Mon, 16/5/16, Kiassi kiassi_mb@yahoo.com
[congocitizen] <congocitizen@yahoogroups.ca>
wrote:
Subject: Re: [congocitizen] Selon
Donald Trump, les Africains vivent comme des esclaves dans
sur leur propre terre mais ils affirment qu'ils sont
indépendants »


Doc
Lokongo,


Je suis
entièrement d'accord avec Trump bien que je l'aime
pas mais ce qu'il dit transpire la dure réalité
qu'on trouve chez les NEGRES. je préfère encore
être récolonisé par un Blanc parce que je sais qu'il
ne me fera pas des cadeaux. Qu'être esclave d'un
NOIR et qui me chante je suis son frère..


«Il n'y a pas de
raccourci vers la maturité, l'Afrique devrait être
recolonisée. Les Africains vivent comme des esclaves dans
sur leur propre terre mais ils affirment qu'ils sont
indépendants »
« Il est honteux pour les
dirigeants africains de chercher a quitter la CPI. À mon
avis, ils veulent avoir toute la liberté d'opprimer
leurs populations sans que personne ne leur pose de
questions. Je pense qu'il n'y a pas de raccourci à
la maturité et à mon avis, l'Afrique devrait être
recolonisée.
Les Africains sont encore sous
l'esclavage. Regardez comment les dirigeants africains
changent les constitutions en leur faveur afin qu'ils
puissent être présidents a la vie. Ils sont tous avides
et ne se soucient pas des gens ordinaires"


Il n'y a rien de racisme,
de choquant pas de quoi noircir mon visage


Kiassi M.


To: lokongo@hotmail.com
From: germaini2000@gmail.com
Subject: RE: Selon Donald Trump, les Africains
vivent comme des esclaves dans sur leur propre terre mais
ils affirment qu'ils sont indépendants »
Date: Sun, 15 May 2016 16:12:36 +0200


Merci Dr de votre texte
ci-dessous. Cet homme que nous essayons de ridiculiser et le
faire passer pour fou et raciste primaire.
Merci d'avoir donner ses réponses-leçon
à ceux qui nous pompent l'air avec des conférences
dans lesquelles ils nous expliquent que nous avons des
États indépendants et souverains.
Bon
dimanche Dr Lokondo.
Cordialement G.
Mukendi
De : Antoine Roger Lokongo
Envoyé : ‎15-‎05-‎16 15:40
À : Amisi soumialot; Germain Mukendi 1;
Gilbert Lubekwa; Florentin Bauni; Florentin Bauni; Joseph
Kitete; Jean Miango; Hugo Kiangala; nalgamilungu@yahoo.fr;
Tambwe Marcel; bwentapasteur@yahoo.fr;
Simone Buloze; Louis Muyeye; Franky ....; Dems Delapaix; mileyni.mongali@bbox.fr;
Alphonse Ramazani; Vero; okoko felly; Mbatika Placide;
placide mbatika; bob mandungu; Josue Bimbo; kamba mira;
Michel B B Luntumbue; YUMBU-NDJO MWANABO Joseph; Pierre
kasongo; wendedadese wendedadese; kisonga alber; inno nsita;
Okoko Jean Pierre; Philippe Burume; ngiringiri@aol.com;
lopika50@aol.com;
Patrice Olela Soumialot; Marcel Tenzi Soumialot; Tshomba
Patricia; Ben Mussanzi Wa Mussangu; malele luntumbue; Simone
Buloze; Mukendi Germain; Jp Omd; Claudia Finant; Feza Finant
2; Damien Bompemo; Biampata Adelard; Leandre Bulambo
Objet : Selon Donald Trump, les Africains
vivent comme des esclaves dans sur leur propre terre mais
ils affirment qu'ils sont indépendants »


Selon Donald Trump, les
Africains vivent comme des esclaves dans sur leur propre
terre mais ils affirment qu'ils sont indépendants »


L'Afrique a connu 7
siècles d'esclavage arabe, 3 siècles d'esclave
occidental, presqu'un siècle de colonisation occientale
et néo-colonialisme occidentale continue !


Qui sont donc les nouveaux
esclavagistes Monsieur Trump? N'est ce pas
l'Amérique entre autres (Iraq, Afghanistan, RDC Libye,
Syrie...) et qui établit des bases militaires partout
maintenant à travers le continent Africain? L'esclavage
de l'Afrique a commencé par la conquête militaire de
l'Afrique du Nord par l'Empire Ottoman puis par les
Occidentaux.


Preuve: Le
Sénégal donne son accord pour une "présence
permanente" militaire américaine


http://www.voaafrique.com/a/le-senegal-donne-son-accord-pour-une-presence-permanente-militaire-americaine/3311974.html


Nos leaders ne sont-ils pas
que de nouveaux capitas qui répondent aux ordres venus
d'ailleurs faute de quoi ils termineraient comme
Lumumba, Sankara, Mzee Kabila, Mugabe, Khadaffi, Gbagbo?


C'est Kagame, le chien
chasse des Américains qui déstabilise le Burundi et
l'est de la RDC Mr Trump. Ecartez-vous de la stratégie
de " diviser pour regner " en Afrique !


Preuve: Burundi : RDC Congo
– Le Rwanda veut déstabiliser le Burundi avec le M23


http://burundi-agnews.org/securite/burundi-rdc-congo-le-rwanda-veut-destabiliser-le-burundi-avec-le-m23/


Le plus grand export dont se
vante l'Ouganda aujourd'hui c'est l'export
des mercenaires Ougandais qui tuent à Beni à l'est du
Congo. Il y a évidemment des complices locaux !


Preuve:
Uganda’s Top Export: Mercenaries
http://www.bloomberg.com/features/2016-uganda-mercenaries/


C'est pour dire que les
facteurs externes pèsent plus que les facteurs internes en
ce qui concerne l'imbroglio que connait l'Afrique.
Sans l'Afrique aucune superpuissance ne ne peut devenir
superpuissance !


Dr.
Lokongo


Le 29 fevrier 2016,
au Nebraska, un journaliste sud-africain demande a Trump
s’il pense que les dirigeants africains ont le droit de
demander leur retrait massif de la Cour Pénale
internationale de La Haye.


Trump repond :


«Il n'y a pas de raccourci vers la
maturité, l'Afrique devrait être recolonisée. Les
Africains vivent comme des esclaves dans sur leur propre
terre mais ils affirment qu'ils sont indépendants »


« Il est honteux pour les
dirigeants africains de chercher a quitter la CPI. À mon
avis, ils veulent avoir toute la liberté d'opprimer
leurs populations sans que personne ne leur pose de
questions. Je pense qu'il n'y a pas de raccourci à
la maturité et à mon avis, l'Afrique devrait être
recolonisée.


Les Africains
sont encore sous l'esclavage. Regardez comment les
dirigeants africains changent les constitutions en leur
faveur afin qu'ils puissent être présidents a la
vie.


Ils sont tous avides
et ne se soucient pas des gens ordinaires"


Quand je les ai vus se liguent
contre la CPI alors qu’ils ne peuvent même pas trouver
une solution pour le dilemme en cours au Burundi, je me suis
dit que ces gens manquent de discipline et de cœur humain.
Ils ne peuvent pas donner l'exemple. La seule chose qui
les intéresse c'est d'accumuler des richesse au
dépens des pauvres contribuables.


Avant de penser a quitter la CPI, ils doivent
d'abord restaurer la paix au Burundi et d'autres
pays déchirés par la guerre plutôt que de se reunir comme
des hyènes dans le but de d’exterminer les
indigents".


http://howafrica.com/there-is-no-shortcut-to-maturity-africa-should-be-recolonized-says-donaldtrump/
__._,_.___

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres