Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 09:52

Coiffure: les femmes Congolaises veulent toutes apparaître comme des blanches de par leur coiffure truffée de mèches, demeurent encore sous la coupe de l'esclavage mental !

C'est ce que j'ai dénoncé au cours d'une conférence au Salon Rouge des Affaires Etrangères à Kinshasa et cela ;'a valu des attaques de beaucoup de nos mamans ! Et maintenant, une fois de plus, l'histoire donne raison à Lokongo:. Pesa nzela Lokongo aleka (laisse-le passer) ! Ah !

Lisez ce qui suit:

Afrique du Sud: les lycéennes noires veulent porter leurs cheveux "au naturel"

Des élèves sud-africaines à Johannesburg, le 15 juin 2016 ©MUJAHID SAFODIEN, AFP

http://actu.orange.fr/societe/afrique-du-sud-les-lyceennes-noires-veulent-porter-leurs-cheveux-au-naturel-CNT000000t56Gx.html AFP, publié le lundi 29 août 2016 à 10h50

Afrique du Sud: pétition pour autoriser des lycéennes noires d'un établissement de Pretoria à porter leurs cheveux "au naturel"

Une pétition a rassemblé lundi près de 10.000 signatures en Afrique du Sud pour autoriser des lycéennes noires d'un établissement de Pretoria à porter leurs cheveux "au naturel" contestant une interdiction à ce sujet dans un règlement intérieur jugé "raciste". Le texte de la pétition adressée au ministre provincial de l'Education Panyaza Lesufi réclame que des "actions disciplinaires soient engagées contre les professeurs qui mettent en place des politiques racistes". Vendredi, des élèves noires du "lycée pour filles de Pretoria", un établissement privé huppé, ont manifesté contre le règlement intérieur de l'établissement qui leur interdit, selon elles, de porter des coupes afro et les oblige à lisser et attacher leurs cheveux.

Elles assurent également avoir été interdites de parler une toute autre langue que l'anglais au sein de l'établissement. Lundi, Panyaza Lesufi devait se rendre à l'école pour tenter de "régler la situation", selon son compte Twitter.

"Nous applaudissons les forces courageuses de ces jeunes femmes noires qui ont pris en main leur lutte", a réagi dans un communiqué le parti de gauche radicale de Julius Malema, les Combattants pour la liberté économique (EFF).

"Il est profondément triste de voir qu'après 22 ans de démocratie il y a toujours des institutions qui cherchent à supprimer l'esthétique et la culture noire", poursuit le communiqué. Bien que l'apartheid soit terminé depuis 1994, les divisions raciales restent un problème majeur en Afrique du Sud. De nombreux étudiants dénoncent le racisme et l'absence de transformation raciale au sein des universités du pays.

Depuis un an, les universités sud-africaines sont régulièrement agitées par des manifestations. En novembre, des dizaines de milliers d'étudiants avaient défilé pendant plusieurs jours dans différentes villes du pays, obtenant du gouvernement le gel de l'augmentation de leurs frais d'inscription.

________________________________________

South Africa: 'racist hair rules' suspended A school's allegedly racist hair rules supended http://www.bbc.com/news/live/world-africa-36883383 Posted at 09:05

The rules governing hair styles at a South African school have garnered a lot of attention in the last few days.

Black pupils at Pretoria Girls High held a protest over the weekend alleging that they were not allowed to wear their hair in an afro hairstyle and also saying they were told off for speaking in their own languages.

On Monday, the provincial education minister Panyaza Lesufi visited the school and spoke to the students. In a hard-hitting statement he suspended the school's code relating to hair styles and called for an investigation of "all the claims of racism". He also recorded what he heard from the students:

The learners feel that educators use abusive and demeaning language when they address them regarding their hairstyles. For instance some educators tell them they look like monkeys, or have nests on their heads. Use of African languages on the school premises is not tolerated yet the other learners are allowed to express themselves in Afrikaans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres