Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 06:40

Nos pays ne sont pas encore à l' apprentissage de la democratie qui exuste chez vous de puis des siecles ! Il suffit tout simplement de la redynamiser!

Dr. Lokongo

Cet auteur affirme que les universitaires Occidentaux mettent souvent l’accent les carences des états africains. Mais les formes de ces états sont elles-mêmes des produits vendus à l’Afrique par l’Occident. La conclusion logique est la suivante: Laissez les puissances occidentales garder leur forme de l’état, en même temps, laissez l’Afrique trouver sa propre voie appropriée, c’est ce que la Chine a déjà atteint. Paraphrasant le Président Zimbabwéen Robert Mugabe, “qu’ils gardent leur Angleterre, et que nous, nous gardions notre Zimbabwe (notre Afrique) ”.

Même Jeffrey Herbst admet que, historiquement, le processus de l’édification de la nation en Afrique est différent de l’expérience européenne.

Roger Anstey écrit qu’avant l’arrivée des Arabes et des Européens, suivie des traites des esclaves Arabes et Européennes, il y avait des formes de l’état au Congo, allant de types simples dans lesquels le chef et les anciens exerçaient une autorité sur un groupe de clans, à des systèmes plus sophistiqués et hautement centralisés comme ceux des Ba-Kongo et des Ba-Lunda et des confédérations comme celle des l’Empire Ba- Kuba ainsi de suite.

Parmi les Ba-Kuba, bien que l’influence spirituel du monarque était considérable, son pouvoir temporel était strictement limité. Le gouvernement était dirigé par un premier ministre et les membres du conseil des ministres qui étaient responsables de la gestion des affaires de l’Empire, et le ministère de la guerre était le ministère clé. Et parce que la sécurité et l’intégrité de l’Empire étaient la priorité des priorités, un représentant de chacune des quatre provinces (membres de l’assemblée exécutive nationale) dont le royaume était composé occupait un poste ministériel au sein du gouvernement. Deux femmes (filles de l’ex-roi) ont également été nommées ministres. Les associations professionnelles et les juges faisaient également partie de la structure hiérarchique en dessous des ministres. Le haut conseil des juges était composé de douze juges (trois par province), les conseils tribaux spéciaux étaient mis en place pour préserver les traditions concernant les chroniques orthodoxes.

Si ce n’est pas ça la démocratie, alors qu’est-ce? Démocratie, bonne gouvernance, état de droit ... nous les avions tous exercés déjà à notre manière dans le passé.

Dans les sociétés traditionnelles africaines, la cupidité était strictement interdite et punie. Par conséquent, l’esclavage, le colonialisme et le néo-colonialisme ont été conçus pour éliminer les valeurs politiques, économiques, sociales et spirituelles ainsi que le patrimoine culturel de l’Afrique.

En Asie de l’Est au moins, notamment en Chine, les valeurs traditionnelles politiques, économiques, sociales et spirituelles ont survécu, même sous le colonialisme, mais celles de l’Afrique ont été détruites.

Cependant, au cœur de l’Afrique (à l'intérieur), certaines valeurs de ce héritage ont survécu.

Par exemple, parmi les Bongando, le groupe ethnique de cet auteur, (qui parlent la langue Longando), dans le passé, un jeune homme qui allait à la chasse devait présenter son gibier à la communauté. “Je suis allé à la chasse. J’ai tué un sanglier. J’ai donné la tête du sanglier à mon neveu. J’ai donné le cou du sanglier aux aînés du village... et ainsi de suite. Tout ce que j'ai fait était en conformité avec les normes de la communauté. Alors je ne peux pas être rejeté, isolé ou exclu de la communauté, parce que je ne suis pas égoïste. Je suis parce que nous sommes”. Cela devrait servir d'exemple à tous les dirigeants Congolais. Dans les sociétés traditionnelles africaines, l‘égoïsme et la corruption n’étaient pas tolérés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres