Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 02:02

Un massacre que la « communaute internationale » ne condamne pas ! 

Kasaï : 39 policiers tués dans une embuscade à Kamuesha (Police)

 

Le porte-parole de la Police nationale congolaise (PNC), colonel Mwana Mputu. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga Lumbahee
La Police nationale congolaise (PNC) a revu à la baisse ce lundi, le nombre des policiers tués vendredi 24 mars dans une embuscade tendue par les présumés miliciens Kamuina Nsapu. Selon le colonel Pierrot Mwana Mputu, porte-parole de la Police nationale congolaise, trente-neuf policiers ont été tués dans cette embuscade.

 

« Partis de Kinshasa pour aller appuyer les unités de la police de la province de Kasaï et à bord de deux camions de police de transport des troupes, à près de Tshikapa, ces policiers sont tombés dans une embuscade leur tendue par les miliciens se revendiquant de Kamuina Nsapu, à la hauteur du village Kamuesha à 77 km de Tshikapa », annonce le colonel Pierrot Mwana Mputu, dans un message lu lundi 27 mars dans la soirée à la télévision nationale.

Ces policiers, partis de Kinshasa dans la matinée du 24 mars, ont été enterrés par leurs bourreaux dans une fausse commune au lieu du massacre, précise la même source.

Le colonel Pierrot Mwana Mputu ajoute que les miliciens ont aussi récupéré les deux véhicules et leur contenu.
 « Outre les trente-neuf policiers tués, le bilan fait aussi état de deux camions de police de transport de troupe ravis  avec en leur sein, une importante cargaison des matériels et équipements de maintien de l’ordre », regrette le porte-parole de la police.

La police nationale congolaise condamne « ce massacre et tient à rassurer l’opinion que les dispositions urgentes et conséquentes ont été prises pour mettre définitivement un terme à l’insécurité qui sévit dans cette partie de la République, dans la mise hors d’état de nuire de ces inciviques, pour le retour de la paix au sein de la population ».

Des sources de la police à Kananga(Kasaï Central) avaient indiqué le 26 mars à la MONUSCO que quarante-deux policiers avaient été tués et six avaient réussi à s’échapper. En rapport avec cette embuscade, d’autres sources ont affirmé que ce sont cinquante-deux policiers qui sont morts, décapités.

La réunion institutionnelle présidée par le président Joseph Kabila le 21 mars et qui réunit les responsables de plusieurs institutions du pays, avait rapporté que soixante-sept policiers et plusieurs militaires de l’armée congolaise ont été tués depuis que les miliciens Kamuina Nsapu affrontent les forces de l’ordre dans les provinces du Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental et Lomami.

- See more at: http://www.radiookapi.net/2017/03/27/actualite/securite/kasai-39-policiers-tues-dans-une-embuscade-kamuesha-police#sthash.Gp2na4a9.dpuf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres