Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 14:37

VOICI POURQUOI LAURENT GBAGBO EST INCARCERE A LA  HAYE

Nicolas Sarkozy: «Pas question de laisser les colonies françaises d’Afrique avoir leurs propres monnaies !»

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 15 Janvier 2016 à 00:00 | Lu 15620 fois

http://www.gabonlibre.com/Nicolas-Sarkozy-Pas-question-de-laisser-les-colonies-francaises-d-Afrique-avoir-leurs-propres-monnaies-_a30686.html

Apparemment, l’ancien président de la république Française s’est à nouveau illustré dans des propos choquants . 

Lors d’une interview à BFMTV, Il aurait dit que le meilleur moyen de préserver la bonne sante de l’économie française, c’était de maintenir le FCFA comme la seul monnaie utilisable dans les colonies française en Afrique. 

”La France ne peut pas permettre que ces ancien colonies crée leur propre monnaie pour avoir le control total sur leur Bank central. Si cela se produise, ca sera une catastrophe pour le trésor public qui pourra entrainer la France au rang de 20ème puissance économique mondial. Pas question de laisser les colonies française d’Afrique avoir leur propre monnaie ” 

Qu’est ce que le Franc CFA ? 

Le franc CFA (franc des colonies françaises d’Afrique) est le nom de deux monnaies communes à plusieurs pays d’Afrique constituant en partie la zone franc d’Afrique centrale (CEMAC) et la zone franc d’Afrique de l’Ouest (UEMOA). 

[Lire Aussi : Comment Sarkozy a armé Boko Haram pour attaquer le Cameroun et le Chad] 

Comment fonctionne le Franc CFA ? 

Le principe 4 est le plus technique. D’abord, il faut préciser que la banque de France ouvre d’une part un compte pour chaque banque centrale (Un pour la BCEAO et un pour la BEAC), d’autre part un compte pour chacun des états membres des zones. 

Voila comment cela fonctionne : lorsqu’un pays de la zone CFA exporte vers un autre pays que la France, il récolte des devises qui alimentent la Banque Centrale considérée. Et cette banque Centrale a alors obligation de transférer sur son compte ouvert à la Banque de France au moins 50 % de ses rentrées de devises. A ce jour donc, c’est la Banque de France qui gère 50 % des devises des pays des zones franc. 

Enfin : il faut préciser que les instances de gouvernance et d’exécution de tout ce système (Conseil d’Administration, de surveillance, …) incluent des représentants de l’état français qui possèdent un droit de veto et qui sont payés pour préserver les intérêts de leur pays (Ce qu’on ne saurait leur reprocher par ailleurs). 

Source: Lafriqueadulte.com, aBamako.com et Tamfuh.com ou Cliquez ici 

Vendredi 15 Janvier 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7

_______________________________________

Une cinquantaine d’entreprises à la portée des consommateurs congolais via la Semaine Française de Kinshasa

https://www.digitalcongo.net/article/5928090dc1ae270004dae0c5

Kinshasa 26/05/2017 Economie - Près d'une cinquantaine d'entreprises congolaises et françaises ont répondu présentes à la 4ème édition de la Semaine française de Kinshasa, ouverte le mercredi 24 mai 2017, à l'Institut Français de Kinshasa.
Le thème retenu pour cette 4ème expérience organisée par la Chambre de Commerce et de l'Industrie Congolaise (CCIF) et l'Ambassade de France en RDC, est: « RDC, terre du numérique et de l'agri-business ». Jusque demain samedi 27 mai 2017, ces entreprises vont non seulement présenter leurs produits et services au public à travers leurs différents stands, mais aussi et surtout, échanger entre elles pour une meilleure coopération entre les deux pays Le Vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères de la RDC, She Okitundu, qui a lancé cette activité, a relevé la portée de cette activité qui se veut cette année une édition économico-culturelle.

Il a salué les organisateurs pour leur choix porté sur deux thèmes extrêmement importants, porteurs de croissance, notamment dans le contexte congolais ou s'impose la nécessité de l'autosuffisance alimentaire au regard de la croissance démographique. Pour l'Ambassadeur de France en RDC, Alain Remy, qui a pris la parole à cette occasion, le nombre important d'entreprises qui prend part à cette quatrième édition témoigne de la réussite de cette initiative.

La France, a-t-il fait savoir, qui s'inscrit dans le long terme, a pris la décision de maintenir cet exercice en vue de mettre en exergue le potentiel congolais. « La semaine française- de Kinshasa a pour l’objectif principal de créer des synergies entre l'offre française et celle de la communauté congolaise des affaires », a soutenu l'Ambassadeur de France en RDC.

Alain Remy a rappelé l'engagement de son pays à travailler ensemble avec les entreprises congolaises afin de participer à l'essor économique de la ROC. Selon l'Ambassadeur de France en RDC, cette 4ème édition de la semaine française est non seulement un lieu d’exposition de divers services des entreprises, mais sur tout une opportunité particulière et bénéfique pour les jeunes en quête d'emplois. « La troisième édition a mis en relation les employeurs et les jeunes à la recherche d'emplois. Et de dizaines de contrats ont été signés. Voilà pourquoi la quatrième édition voudrait encore séduire des jeunes à la recherche d'emplois' pour qu'ils viennent encore davantage se mettre en contact avec les entreprises et autres agence de recrutement », a-t-il déclaré.

Soulignant à son tour le sens du thème donné à cette quatrième édition, Ambroise Tshiyoyo, a expliqué que .seul l'agriculture avec sa chaîne de valeurs, constitue un levier fiable pour une croissance maîtrisée et la création d'une classe moyenne en -RDC à travers des emplois durables. Il faut noter que durant ces quatre jours, des forums, ateliers et tables rondes sont organisés, en plus des rencontres entre employeurs et demandeurs d'emploi. Un grand nombre de visiteurs pourrons entrer en contact avec près de 49 entreprises et institutions pré-sentes dans les différents stands installés dans l'enceinte de l'Institut Français de Kinshasa.

Myriam Iragi/Le Phare 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres