Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 11:03

RDC: Oui au "Dialogue", Non aux interminables "dialogues" qui freinent le développement durable du pays !

Dr. Lokongo

1 mai 2017

Le parcours politique de la RDC démontre qu'il y a deux sortent de dialogue:

Le "Dialogue" avec grand "D" et le "dialogue" avec petit "d" !  

1. Au "Dialogue" avec grand "D", les Congolais sont conviés à discuter l' intérêt national suprême et par conséquent l' intérêt général de la nation et du peuple !   

Le débat national convoqué par Mzee Kabila s'inscrivait dans cet ordre d' idées ! 

Joseph Kabila sur les traces de Mzee Kabila et remplit de l'esprit Ubuntu, est "toujours ouvert au Dialogue" comme il l'a déclaré lui-même. 


2. Au "dialogue" avec petit "d", ce sont les opportunistes qui se disputent les postes juteuses au sein de l'appareil de l' État (arrangement particuliers) au profit de leurs intérêts égoïstes ! Le dialogue de la Cenco qui vient à peine de s'achever s'inscrit dans ce ordre d'idées ! Les opposants sans racines (car c'est à peine qu'ils viennent de quitter le camp Kabila et leurs porte-monnaies sont encore remplies des billets verts tires de leur exercice du pouvoir auprès de Joseph Kabila), après avoir consulté leurs maitres à penser étrangers (à Gorée ou à Genval par exemple)  reviennent au pays réclamer le "dialogue". Et dans ce cadre si Mr. Felix Antoine Tshisekedi n'est nomme premier ministre, les opposants sans racines ne se gênent pas de réclamer un troisième dialogue (après celui qui a été conduit par l'Union Africaine et celui de la Cenco) . Ainsi la RDC ira de "dialogue" en "dialogue"...! C'est d'ailleurs les maitres à penser étrangers qui sont les premiers à réclamer un troisième dialogue à leur place !

Et les jeunes Congolais regardent la crasse politique opportuniste qui tourne en rond et se disent: "Ah! Monsieur tel est devenu premier ministre ou ministre après avoir pris part au messes noires de Gorée et de Genval ! Pour que moi aussi je devienne premier ministre ou ministre, je dois "aller à Gorée ou à  Genval" (sens figuré), puis je reviens au pays réclamer le "dialogue" à l'issue duquel je deviendrai moi aussi premier ministre ou ministre ! Dans une telle situation, c'est l'opportunisme qui s' érige en système en RDC ! 

Nous souhaitons ce dernier "dialogue" de la Cenco constitue le dernier dialogue en RDC, qu' après ce "dialogue" le pays amorce la dernière ligne droite pour s'occuper de l'essentiel: le développement durable de notre pays. Car s'il faut aller de "dialogue" en "dialogue", c'est le développement durable de notre pays qui en pâtira ! Le Congo se meurt à l' arrière pays, pas d'infrastructures (surtout routières), pas d' électrification, pas d'industrialisation et la RDC, si riche soit-elle, doit se contenter de rester toujours à  la queue de l'histoire, contente d'importer les véhicules vieux de 30 ans de l'occident par exemple ! Pauvre Congo ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres