Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 17:57

50 ans et 30 ans après les assassinats de Che Guevara et Thomas Sankara, les « révolutionnaires » toujours dans les souvenirs

 
http://www.omegabf.net/politique/50-ans-et-30-ans-apres-les-assassinats-de-che-guevara-et-thomas-sankara-les-revolutionnaires-toujours-dans-les-souvenirs/

8 octobre 1967 – 8 octobre 2017, cela fait 50 ans que le guide de la révolution cubaine, Ernesto Guevara, plus connu comme « Che Guevara » ou « le Che » a été assassiné. A Ouagadougou où on s’apprête aussi à célébrer le « Che Africain », Thomas Sankara, l’ambassade de Cuba au Burkina Faso a rendu hommage aux deux leaders.

50 ans après son assassinat, Ernesto Che Guevara est plus que jamais dans les esprits des « freedom fighter », les combattants de la liberté. « C’est un jour triste pour l’humanité, pour le peuple cubain et le peuple latino-américain. Le Che, c’est un modèle pour tout le monde à Cuba. Il n’appartient plus à notre Etat. Che Guevara a toujours pensé libérer le monde contre l’impérialisme et le colonialisme », a dit dimanche matin à Ouagadougou Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadeur de Cuba au Burkina Faso à la cérémonie d’hommage à Che Guevara.

Thomas Sankara, le leader de la révolution burkinabè est pour certains « le Che africain ». Entre Thomas Sankara et Ernesto Che Guevara, il y a plus que des similitudes, des coïncidences troublantes. « Le 8 octobre 1987, le Président Thomas Sankara recevait à Ouagadougou le fils de Ernesto Che Guevara. Une semaine plus tard, Thomas Sankara sera également assassiné. Voilà pourquoi l’UNIR/PS retient ses deux grands hommes parce que pour nous ce sont des modèles de vie, des modèles de combat », a déclaré Me Bénéwendé Sankara, Président de l’Union pour la renaissance nationale/Parti sankariste (UNIR/PS). Il est par ailleurs, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Il y a véritablement une similitude entre l’assassinat des deux hommes. « Le 8 octobre 1987, Thomas Sankara qui a célébré Che Guevara ici à Ouagadougou par une exposition et par l’immortalisation d’une rue, une semaine après il ne savait pas qu’il allait mourir dans une semaine après par les mêmes balles assassines que Che Guevara », a affirmé Stanislas Damiba, Président de l’Association des anciens étudiants formés à Cuba, envoyés par Thomas Sankara en 1986.

Le parti sankariste UNIR/PS s’apprête d’ailleurs à célébrer le 15 octobre prochain, date anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, les 30 ans et 50 ans respectivement des assassinats de Thomas Sankara et Che Guevara.
Smockey du « Balai Citoyen », une organisation de la société civile a pris part à cette cérémonie.

Lamine Traoré

Peut être la question a été bien reformulée par RFI: Qui a FAIT TUER Sankara?
 
 

From: "Malonga Miatudila malongamiatudila@gmail.com [congocitizen]" <congocitizen@yahoogroups.ca>

Subject: Re: [congocitizen] Jeune Afrique N° 2961 du 8-14 octobre 2017 : Qui a tué Sankara ?
 
 
 
Chers Tous,
 
Qui a tue Sankara? Qui a tue Mze Laurent Desire Kabila? Qui a tue Patrice Emery Lumumba? Qui a tue Che Guevara?
Qui a tue John Fitzgerald Kennedy? Qui a tue Jesus de Nazareth? Qui a tue tel ou tel?
 
A mon avis, l'ambiguite de ces questions ne permet pas d'obtenir des reponses susceptibles de susciter l'accord de tout un chacun. 
 
Ces questions sont, en effet, ambigues. La personne qui pose ce genre de questions ne precise pas la nature de la reponse qu'elle veut obtenir. S'agit-il de connaitre les noms de l'executant ou des executants ou, plutot, l'identite du commanditaire principal et/ou de ses assitants (directs et indirects). Dans le cas de Thomas Sankara, par exemple, veut-on connaitre le nom du militaire qui ont tire les balles a l'origine de la mort de cet ancien Chef d'Etat du Burkina Faso ou veut-on - plutot ou egalement - connaitre l'identite de la personne qui a commandite cet assassinat et/ou des personnes qui ont pris part dans la chaine de decisions et de commandement qui a abouti a cet acte. 
 
Selon ce que l'on veut connaitre, on aura evidemment des reponses differentes. En ce qui concerne le cas de Jesus de Nazareth,  le Credo de Nicee, comme celui laisse par les Apotres se contente de dire que Jesus est mort crucifie sous l'Administration de Ponce Pilate. Aucune mention n'est faite sur les militaires qui ont assure l'execution sur le Golgotha.
 
Alors posons des questions precises pour esperer avoir des reponses precises et satisfaisantes.
 
Miatudila.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres