Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 02:06

Ces "très Catholiques RD Congolais" qui font le tour du monde promettant les richesses de la RD Congo à tout le monde!!!  


Mais alors pourquoi se "ngundiser" ou se "nguluser" quand on peut vivre en toute dignité dans son riche pays? A quoi servent ces vantardises si les Congolais ne sont pas unis pour mettre en valeurs leurs richesses  et faire du Congo "un power house" en Afrique et dans le monde?!

Ce que nous remarquons c'est que les Ruberwa et autres venus comme réfugiés au Congo y se la coulent douce pendant que les autochtones Congolais sont masscrés, violées, les richesses du Congo pillées, les terres de l'est du Congo occupées, pendant que d'autres Congolais se  "ngulusent" et font des "shekula" en Occident ou se contentent des allocations sociales alors que par l'unité et le travail, les Congolais pourraient non seulement subjuguer toute agression venant de l'extérieur mais aussi contruire un beau pays où il fait beau vivre pour eux-mêmes d'abord et ensuite pour les autres Africains qui leur veulent du bien (dans le cadre du panafricanisme).

Or les  contestations électorales et les rebellionettes sont devenues comme une carrière bien payante pour les Lumbala et autres, appuyés par les pétits pays voisins, qui, a leur tour, sont appuyés par les puissances anglo-saxonnes!
LU POUR VOUS:
Ruberwa aux Etats-Unis déclare: "Pendant que j'etais vice-président de la RDC, Dieu [les Etats-Unis] m'a utilisé pour faire du bien." 
 
Cliquez ici: 
 
http://www.tylerpaper.com/article/20100211/NEWS01/2110317/-1/RSS01
 
http://www.cbs19.tv/global/story.asp?s=11965539
 
Soit! Karl Marx a donc raison de dire que 'la religion c'est l'opium du peuple'. 
 
Mr Ruberwa, Dieu t'a donc utilisé pour violer, enterrer les femmes Congolaises vivantes et massacrer les Congolais a Mwenga, Katogota, Kasika, Makobola, Kisangani...?
 
Dieu t'a donc utilisé pour occuper Bukavu et detourner les soldes des militaires pendant que le RCD chapeautait le ministere de la défense?
 
Et tu appelles cela influencer une génération, référence a ton discours?
 
Quel est le nom de ce village Congolais ou tu as grandi selon ton discours? Venus au Congo comme des refugiés, le Congo vous a eduqué, vous tous, Nkundabatware, Mutebusi, Bugera, Bizima... et vous l'avez poignardé dans le dos. Meme en pleine agression Tutsi, ton pétit frère  qui logeait au Grand Hotel de Kinshasa et le fils de Nkundabatware on bénéficié des bourses de l'Etat Congolais pour étudier a l'étranger pendant que les jeunes Congolais étaient deportés au Rwanda pour disparaitre, les autres massacrés et sodomisés, ou vivant dans des cas des personnes déplacées dans leur propre pays dans une souffrance infrahumaine, les femmes violées ...
 
En plus qu'est ce qui justifie constitutionnellement les primes dont tu bénéficie jusqu'a la fin du mandat de Joseph Kabila. Dis-le nous en tant que juriste que tu es.
 
 
Dis-le clairement que ces sont les Américains qui t'ont utilisé, ce n'est pas un sécrèt et félicites-toi de la politique comprometante de Joseph Kabila et continues de se la couler douce. Mais saches que le peuple Congolais n'a pas dit son dernier mot. Il comprend qu'une paix sans justice est une double trahison au detriment des victimes.
Le fait que ton sejour en Amerique du Nord coincide avec celui de Kamerhe ne nous surprend pas.
 
Le patriote Lokongo n'est pas surpris car il a été choqué plus d'une fois par l'ambivalence des Congolais, comme ce qui s'est passé à Londres le 27.11.2004. 
 
Mr Ruberwatware, alors l’un des vice-presidents de la RDC est à Londres, pour une visite officielle. Il a été reçu au parlement ainsi que par le premier ministre Tony Blair. 
 
Accompagné du ministre de la défence, Mr Jean Pierre Ondekane, Mr Ruberwatware était l’hote du Foreign Office (le ministère des affaires étrangères britannique). Même Mr Henri Nswana, alors ambassadeur du Congo à Londres (après avoir vendu l'ambassade, il se la coule douce au pays) tout comme tous les autres autres Congolais devaient se débrouiller pour savoir d’abord dans quel hotel Ruberwa était logé et s’ils pouvaient le rencontrer. 
Nous avons appélé l’ambassade qui nous a signifié par la voix de Mr Nyaro Mbwakiem que tout était en dehors de leur contrôle. 
 
Finalement Ruberwatware et sa suite étaient répérés à Crowne Plaza Hotel, à un jet de pierre du Palais Royal de Buckingham. 
 
Alerté par une source, nous sommes descendu sur les lieux. Il y avait un monsieur là qui dressait une liste des gens qui voulaient rencontrer Ruberwa. L’ambassadeur du Congo à Londres était là, ainsi que plusieurs Congolais vivant à Londres venus accueillir Ruberwa pour le compte du RCD-Goma. 
 
Ruberwatware et Ondekane dejeunaient dans à la refectoire voisine, quand nous leurs avons signifiés que le RCD-Goma, entre autres, porte une très grande responsabilité dans les massacres de plus 5 millions de Congolais, le viol de plus de 7,000 femmes Congolaises et le pillage systematique des richesses de notre pays. 
 
Nous avons déclaré que Ruberwatware est un terroriste, un criminel et sa vraie place devait être en prison et non dans cet hotel – lui qui est venu comme un réfugié au Congo en 1976 et nous a maintenant été imposé comme vice-président de la République par les Américains. L’objectif de la guerre d’agression c’était de renverser le gouvernement de salut publique et mettre à la tête du Congo des gens de souches rwandaises, comme le disait Mzee Laurent Désiré Kabila. Voilà! Nous sommes là devant un fait accompli. Mais le peuple n’a pas encore dit son dernir mot. 
 

«Ruberwatware n’aime pas le Congo. Son coeur est au Rwanda et par conséquent il doit rentrer au Rwanda. Non donc aux Rwandais à la tête du Congo!», avons-nous déclaré. 
 
Nous avons dit à Ondekane (aujourd'hui limogé à la DGM à cause des détournements) qu’il a vendu son âme aux Rwandais, et à l’issue de l’établissement d’un tribunal pénal spécial pour le Congo, tous les Congolais qui ont du sang de leurs compatriotes dans leurs mains ne vont pas s’échapper. 
Nous avons invité les Congolais présent dans la salle d’entente de se joindre à nous d’autant plus qu’ils sont les mêmes qui ont marché contre la prise de Bukavu au mois de juin dernier et dont Ruberwa était l’architecte principal. C’était en vain. On voyaient les mêmes Congolais munis de leurs curriculum vitaes, prêts à lêcher les bottes de Ruberwa. Vraiment le ridicule ne tue pas! 
 
Il y en a qui ont retorqué: «Mais Mr Lokongo, si tu es journaliste, tu ne devais que mettre ton nom dans la liste et poser les questions qui te préoccupent au vice-président quand il va animer la conférence de presse.» Moi je ne veux pas serrer la main de ce diable là. 
 
Les Congolais, disait un grand artiste qui a quitté ce monde, Mobyem Mikanza, pour ne pas le citer, sont très exigeants vis-à-vis des compatriotes alors qu’ils sont prêts, pour des miettes, à suivre un étranger en enfer. Sam Mpengo, l’éditeur du mgazine Grands Lacs et tous les Congolais qui étaient là sont tombés unanimes pour que la police intervienne contre moi. Ils m’ont accusé d’être un semeur de troubles parceque j’ai dénoncé le «vagabondage politique» de Lambert Mende. 
J’ai expliqué à la police l’objet de ma manifestation. La police a respecté mes prérogatives démocratques dans un état de droits mais m’a mis en garde contre tout débordement. Il m’ont donné l’ordre de ne jamais rentrer à l’hotel. J’ai alors continué ma manif à la solo à l’extérieur jusqu’à ce qu’il a commencé à pleuvoir. Et j’ai quitté. 




Got a cool Hotmail story? Tell us now
 

To: hinterland@yahoogroupes.fr
From: drjeanmpania@yahoo.fr
Date: Wed, 4 Aug 2010 01:15:52 +0000
Subject: [Hinterland] Un infiltré tutsi rwandais,agent notoire de Kagame persiste à embobiner des rdcongolais naifs!

 
__,_._,___
Afin que l'on oublie jamais, tout congolais autochtone,digne de ce nom doit se souvenir que le 02 août de chaque année depuis 1998 est la date sinistre de l'agression rwando-ougandaise, reconnue comme première guerre africaine, mais jamais commémorée par le pouvoir fantoche à Kinshasa.Par contre,le RCD, chère à Ruberwa nargue les congolais en festoyant le 02 08 1998, création du RCD/Goma ou Kigali enrôlant à sa tête des congolais assoiffés de pouvoir,pactisant avec les bourreaux de leurs compatriotes. Dépit, l'une de ces brebis gâleuses reconnut sans ambage que le RCD est une affaire rwando-rwandaise càd une roublardise rwandaise pour camoufler l'agression du Congo avec la complicité consciente ou inconsciente de certains congolais.Du reste à l'implantation du fameux système 1+ 4 Ruberwa prend la place de vice-président de la république au grand dam du président zélé du rcd ,  en exercice  d'alors sans que personne ne proteste,un rwandais au sommet de l'état congolais,la logique de la guerre d'occupation et de l'impunité faisant la loi du plus fort.Mais les congolais autochtones conscients n'oublieront jamais des massacres barbares perpétrés par la soldatesque du RCD/Goma,à Uvira, Masisi, Rutshuru ,Makobola, Kamituga,Kasika ,Kazimia,Katehe, Kasenga, Lemera etc...L'ère du RCD+ agression des armées rwando-ougandaises sera à jamais marquée par le génocide des millions des populations autochtones de l'Est et du Grand-Kivu en particulier. L'impunité fait courir les génocidaires des populations autochtones congolaises ,mais pour combien de temps encore ?
POUR L,UPFC

PM M'PANIA 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Congo Panorama. Le blog du soldat du peuple: Par Antoine Roger Lokongo, le Soldat du Peuple engagé dans la bataille des idées pour un Congo meilleur. Un Congo qui s'assume et devient un parténaire clé de la Chine, hier un pays sous-développé, qui, en un lapse de temps, a changé son destin en comptant sur ses propres efforts et devenu une puissance.
  • : A partir des idées de mes héros, Patrice Emery Lumumba et Laurent Désiré Kabila, je suis l'actualité politique de mon pays, la République Démocratique du Congo en partuclier et de l'Afrique en général et je donne mes commentaires. Antoine Roger Lokongo
  • Contact

Hymne des Opprimés

  Ces CPP-ci sont la lumière des ouvriers
et des paysans,
ainsi que de tout opprimé.

Il n’y a point de doute d’abattre l’exploitation et de créer une juste société.

Notre serment est de ne jamais échouer,
enjoignons toutes nos forces en un faisceau,
tenons bien nos armes dans nos mains,
car ces CPP sont la force du peuple.


Dans sa noble cause,
jamais de spoliation.

Notre lutte revendique nos droits,
quoiqu’il en coûte,
jamais de servitude.


Pour les opprimés,
la Révolution est un rempart,
son ultime but est que le peuple gouverne.

Laurent Désiré Kabila,
lâchement assassiné le 16 janvier 2001.

Recherche

Liens Préféres